Espace Public

Le rythme cardiaque

Le cœur est une pompe musculaire qui se contracte environ 70 fois par minute au repos pour faire circuler le sang dans le corps et alimenter l’ensemble de l’organisme en oxygène et nutriments. Chaque battement cardiaque naît suite à une impulsion électrique provenant d’une partie spécifique de l’oreillette droite: le nœud sinusal. Elle est ensuite transmise aux oreillettes qui doivent se contracter pour remplir de sang les ventricules. Quand les oreillettes se sont contractées, l’impulsion électrique est transmise aux ventricules par le nœud auriculo-ventriculaire, puis le faisceau de His et ses branches de division. Elle provoque alors la contraction des ventricules qui éjectent le sang vers l’ensemble des organes (le cerveau, les muscles, les viscères et les poumons).

Le rythme cardiaque normal est régulier et se situe, selon la personne, entre 60 et 100 battements par minute au repos. Il varie avec l’activité physique, diminue au repos complet ou durant le sommeil et augmente lors d’un exercice physique ou d’un état de stress.

C’est en prenant son pouls au niveau du poignet que l’on peut contrôler la vitesse et la régularité de son rythme cardiaque.

Comment mesurer ses pulsations au poignet ?

Quand devez-vous contacter votre médecin ?