Déroulement de l’étude électrophysiologique

Où se passe l’examen ?

L’examen est réalisé en salle de cathétérisme cardiaque par un cardiologue spécialisé en électrophysiologie. La durée de l’examen varie en fonction de son indication : il dure la plupart du temps de 1 à 2 heures, mais peut parfois être plus long.

La préparation avant l’examen

  • Demandez avec précision quels médicaments doivent être interrompus avant la procédure et lesquels peuvent être poursuivis.
  • Lavez-vous avec le savon spécial fourni par l’infirmière (votrebas ventre sera rasé jusqu’au milieu des cuisses).
  • Soyez à jeun 8 heures avant l’examen (vous ne pouvez ni boire, ni manger, ni fumer).
  • Le personnel médical vous posera une perfusion.
  • Si nécessaire, vous recevrez également un tranquillisant une heure avant l’examen afin de vous relaxer.
  • Enlevez vos prothèses dentaires, vos vêtements et sous-vêtements, et revêtez une blouse d’opération.
  • Videz enfin votre vessie avant l’examen!

 

Dans la salle d’examen

  • Les infirmières vous installent sur la table d’examen.
  • Elles placent des électrodes à différents endroits afin de surveiller le rythme cardiaque.
  • Une désinfection des plis inguinaux est réalisée et vous êtes recouvert(e) d’un champ stérile.
  • Vous devez rester parfaitement immobile avec les bras le long du corps.
  • Le cardiologue endort l’endroit où il introduit les sondes. Vous pouvez ressentir un petit pincement mais la suite de l’examen est habituellement indolore. Certaines personnes décrivent une impression de « chatouillement de l’intérieur » au moment où le cardiologue fait progresser les sondes jusqu’au cœur.
  • Le cardiologue prend une série de mesures électriques de l’activité cardiaque.
  • À certains moments, vous pourriez ressentir des palpitations (celles-ci sont provoquées).
  • En cas d’ablation, vous pouvez ressentir une sensation de pincement ou de brûlure thoracique, et ce au moment où le cardiologue délivre de la radiofréquence.
  • Si vous ressentez la moindre gêne ou le moindre malaise, prévenez le cardiologue ou les infirmières.

 

Après l’examen

  • Le cardiologue enlève les sondes et l’infirmière, après une compression locale, réalise un pansement au niveau inguinal afin d’éviter un saignement.
  • Normalement, vous pouvez manger 2 heures après votre retour en chambre et vous lever 4 à 6 heures après l’examen.
  • Dans les heures qui suivent une procédure d’ablation, un suivi électrocardiographique par monitoring est souvent effectué.
  • Si vous rencontrez la moindre gêne ou le moindre problème, n’hésitez pas à appeler une infirmière.
  • Avant de quitter l’hôpital, il vous faudra attendre les conclusions définitives de l’examen et les directives du cardiologue concernant le suivi ultérieur.
  • Durant les quelques jours suivant votre retour à domicile, évitez de forcer sur la jambe qui aura été ponctionnée au cours de l’examen.