L’examen comporte-t-il des risques?

L’examen est généralement indolore ou, dans les cas contraires, très peu douloureux. Il est réalisé sous anesthésie locale au niveau du point de ponction. Le principal inconvénient réside dans l’obligation de rester sur le dos, tranquille et immobile pendant la durée de l’examen ainsi que quelques heures après la fin de ce dernier.

Un risque de complications locales au point de ponction (saignement, hématome, …) peut en outre survenir. Le meilleur moyen de les prévenir est d’éviter de bouger la jambe avant l’heure qui vous sera prescrite.  Des complications plus graves sont exceptionnelles (de l’ordre de 0,1%). Ce sont par exemple des caillots de sang qui peuvent migrer dans la circulation, des saignements dans les enveloppes qui entourent le cœur, ou des répercussions sur les connexions auriculo-ventriculaires normales qui pourraient nécessiter la mise en place d’un pacemaker. Dans tous les cas, l’équipe cardiologique est formée afin de réagir de la manière la plus rapide et la plus appropriée possible. Pour éviter une complication, les cardiologues peuvent par ailleurs choisir d’interrompre une procédure, au risque qu’elle reste incomplète, plutôt que de courir un risque supplémentaire.