Quel est votre risque de présenter une fibrillation auriculaire ?

Tout le monde peut développer une fibrillation auriculaire, mais certains facteurs de risque peuvent en favoriser l’apparition.

  • Vous êtes âgé(e) de plus de 40 ans.
  • Vous avez une tension artérielle élevée ou prenez des médicaments pour traiter votre hypertension artérielle.
  • Vous êtes diabétique.
  • Vous avez déjà été sujet à une thrombose ou un accident vasculaire cérébral (AVC).
  • Vous avez fait un infarctus du myocarde ou souffrez d’une insuffisance cardiaque.
  • Vous souffrez de maladies pulmonaires chroniques.
  • Vous souffrez d’apnées du sommeil.
  • Vous souffrez de surcharge pondérale.
  • Votre souffrez d’hyperthyroïdie.
  • Votre consommation d’alcool se situe au-dessus de la moyenne.
  • Vous faites du sport d’endurance.
  • Vous présentez des antécédents familiaux de troubles cardiaques.
  • Vous arrêtez subitement la prise de certains médicaments.

 

Différents traitements existent pour soigner les arythmies. Parlez-en à votre médecin !