Qu’est-ce qu’un pacemaker ?

Lorsque le patient souffre d’un rythme cardiaque trop lent (bradycardie), le médecin peut décider d’implanter un pacemaker (ou stimulateur cardiaque) afin de rétablir la fréquence normale. Le pacemaker est mis en contact avec la paroi intérieure du muscle cardiaque par l’intermédiaire d’une ou plusieurs électrodes. Ces électrodes, qui sont des conducteurs électriques, sont fixées au pacemaker durant l’opération d’implantation. Un pacemaker se compose d’une pile, d’un microcircuit électronique avec un logiciel, et d’un boîtier de connexion. La pile est fabriquée en lithium pour une durée de vie d’habituellement 5 à 8 ans.

Les paramètres du stimulateur sont enregistrés à distance sur un ordinateur (programmeur) et ajustés aux besoins du patient à l’aide d’un écran tactile. Compact (10 à 15 cc) et léger (20 à 30 grammes), le pacemaker implanté sous la peau garantit un beau résultat cosmétique.

En cas d’insuffisance cardiaque avec affaiblissement du cœur, un pacemaker de resynchronisation peut corriger un défaut de synchronisation entre la contraction du ventricule droit et celle du ventricule gauche.